Vous êtes ici : Accueil / Espace / Cinéma
 

Vidéothèque de consultation

 

Horaires d'ouverture :

 Mardi au vendredi  : 14h – 19h, Samedi : 14h – 18h 

 

La vidéothèque de consultation permet de visionner sur place le film de son choix (possédant les droits de consultation sur place)

Sélection de la quinzaine

Diapositive1.JPG

Sélection de la quinzaine : du 17 mars au 2 avril 2017, espace Musique & Vidéo

Ciné Samedi

 visuel ermès ciné samedi_compresse.jpg

Ciné Samedi

  Un rendez-vous cinéma pour discuter, échanger, autour de ces films qui font l'histoire du 7ème Art ! 

Rendez-vous le samedi, 10h20, Vidéothèque de consultation

*Programme des projections sur place - Film projeté sur grand écran

Le film débute à 10h20 précise* 

                             Prochaine projection Samedi 25 mars : cycle Jean-Pierre Léaud

 JPLeaud.jpg

Projections : Accueils de groupe

       La Vidéothèque de consultation reçoit les mardis et mercredis matins des groupes sur rendez-vous (institutions, associations...).

 Une fois par mois : projections de films en audio description destinés à un public non-voyant ou malvoyant, en collaboration avec l’association Valentin Haüy.

visuel public malvoyant.jpg Nouveau Logo AVH.jpg
Programme du semestre et renseignements accessibles auprès de l'espace Vidéothèque.

Les Trésors cachés de la Vidéothèque de consultation

  Revoir.png


Maya 2.png 

 

Spécialisé dans le cinéma expérimental, Re:Voir propose un catalogue d'une cinquantaine de références de tous pays. Chacune est éditée dans la version la plus proche possible du film original, le format VHS (plutôt que le numérique) ayant été choisi à dessein. Stan Brackhage, Maya Deren, Jonas Mekas, Germaine Dulac, Stephen Dowskin : autant de cinéastes singuliers dont les oeuvres majeures sont à Re:Voir séance tenante...

.

 Voir la sélection

Et aussi...

3D.png INA.png

- Visionner des films 3D en grand écran

- Accéder aux archives de l'INA (2 postes de visionnage)

Sélections Musique & Cinéma

Retrouvez les thématiques abordées par nos expositions et nos sélections, à emprunter partout sur le réseau.

Player start.png

Nouveautés vidéo

Coup de coeur "Sylvia Scarlett"

Sylvia Scarlett 1.jpg

Endeuillée par la disparition de sa mère, Sylvia Scarlett est obligée de fuir avec son père qui lui avoue avoir volé son employeur. Elle se coupe les cheveux pour se faire passer pour un garçon et fait la connaissance de Jimmy Monkle, un séduisant escroc. Sylvia devient Sylvestre et participe aux magouilles de son père. Lorsqu'elle tombe amoureuse, la vie de garçon ne l'intéresse plus autant…

Troisième collaboration entre George Cukor et Katharine Hepburn, Sylvia Scarlett fut accueilli avec véhémence, le public ne se privant pas de huer le spectacle et de quitter la salle avant la fin. Sylvia Scarlett  est un film atypique dans le Hollywood des années 1930 : loin de se conformer aux schémas des genres cinématographiques dominants, ce récit truculent, qui s’apparente parfois à une comédie shakespearienne, est intégralement fondé sur le travestissement de l’héroïne. Cukor, en connaisseur malicieux des choses du spectacle, use et abuse de ruptures de ton comme autant de volte-face dans la continuité psychologique des personnages. Sylvia Scarlett joue habilement avec les conventions du genre (la comédie de mœurs) et n’hésite pas à bafouer les règles de la bienséance. Les sous-entendus sexuels pullulent à une époque où l'homosexualité restait taboue.

Sylvia Scarlett 2.jpg

Androgyne, vive, audacieuse, Katharine Hepburn est le double de Cukor. Le duo a tourné dix films, tous porteurs d'un message sur le droit à l'ambivalence sexuelle. Mais Sylvia Scarlett reste le plus direct. Le confort que l'héroïne trouve à la fin n'est pas le triomphe du happy end, mais celui de la liberté de choisir sa sexualité. Le texte qui défile avant le générique le précise : « Pour ceux qui sortent des sentiers battus, la vie est une extravagance dans laquelle le bonheur, la chance et l'amour arrivent de façon inattendue. »

Critique du film sur DVD Classik

Extraits :