Choisissez votre roman policier nordique préféré !

Les vacances arrivent. Quel est le polar nordique que vous souhaitez emporter sur la plage ou à la montagne ?

Quel est votre polar nordique préferé ?
  • 28%
  • 10%
  • 5%
  • 10%
  • 3%
  • 25%
  • 8%
  • 0%
  • 10%
  • 0%
  • 3%

Nombre total de votants : 83

Date du dernier vote : 05-08-2022 17:10

à venir

avis

des lecteurs et des bibliothécaires

  • Les recettes des dames de Fenley : roman / Jennifer Ryan |

    Les recettes des dames de Fenley : roman / Jennifer Ryan Ryan, Jennifer (1973-....). Auteur

    Délicieux et charmant 5/5 Le fin fond de la campagne anglaise est au cœur de ce roman. Tout comme dans son précédent titre - La chorale des dames de Chilbury - Jennifer Ryan en... Voir plus Le fin fond de la campagne anglaise est au cœur de ce roman. Tout comme dans son précédent titre - La chorale des dames de Chilbury - Jennifer Ryan entraîne ses lecteurs pendant la seconde guerre mondiale, et plus précisément en 1942, avec son lot de malheurs, de débrouilles et de joies. Jennifer Ryan brosse le portrait de quatre femmes, aux caractères bien trempés. Même si tout les oppose au point de vue caractère, elles sont issues de milieu similaire. Idem en ce qui concerne leur histoire familiale. L’union, l’amitié qui peu à peu les lient, font qu’elles s’en sortent à force de courage, de ténacité et d’imagination pendant que les hommes se battent. C’est léger, plein d’humour. En gros, une histoire qui fait du bien, à dévorer sans modération. Voir moins Bibliothèque de Nice - le Port - Le 09 août 2022 à 14:35
  • La ville et la maison : roman / Natalia Ginzburg |

    La ville et la maison : roman / Natalia Ginzburg Ginzburg, Natalia (1916-1991). Auteur

    LA VILLE ET LA MAISON - Natalia GINZBURG 5/5 Roman épistolaire qui débute par le courrier de Giuseppe – 50 ans - annonçant à son frère Ferrucio qu’il vend sa maison pour venir le rejoindre à Pri... Voir plus Roman épistolaire qui débute par le courrier de Giuseppe – 50 ans - annonçant à son frère Ferrucio qu’il vend sa maison pour venir le rejoindre à Princeton aux Etats Unis. Juste avant l’arrivée de Giuseppe, son frère lui apprend qu’il vient de se marier : les retrouvailles escomptées par Giuseppe vont s’en trouver perturbées. Au cours du récit, les échanges vont s’étendre aux différents protagonistes en fonction des relations qu’ils ont liées : c’est l’Italie des années 1960 qui sert de toile de fond à ce beau récit : Piero et Lucrezia, mariés et parents de cinq enfants sont un « couple ouvert » : Lucrezia a des liaisons et parfois même des enfants avec d’autres hommes, et Piero en est informé. Des enfants naissent, des mères s’en détournent, Albérico homosexuel reconnaît la petite fille de sa colocataire, car il sait qu’il n’aura pas d’enfant ; des jeunes couples divorces, des parents se retrouvent à la charge de leurs enfants, contraints d’abandonner leurs projets, de trouver un appartement ou du travail. L’auteure décrit la vie dans tout ce qu’elle a de plus simple, avec humour, mélancolie, et une certaine affection pour ses personnages. C’est un roman intimiste, touchant parce que le quotidien inclut des moments de crise, de doute, ou des grandes joies et Natalia GINZBURG sait particulièrement restituer ce climat, celui de la vie de tout un chacun avec un talent et une authenticité rares. Voir moins Christiane - Le 09 août 2022 à 13:48