Ce mois-ci : Les adaptations

Nombreuses sont les passerelles entre littérature et cinéma. Voici une petite sélection.

choisissez la BD de l'année !

Les bibliothécaires ne sont pas forcément d'accord avec les Prix littéraires officiels. Parmi notre sélection, choisissez celle qui mérite, selon vous, le Prix BD "Louis Nucéra 2022" !

Quelle est votre BD préferée ?
  • 8%
  • 8%
  • 23%
  • 13%
  • 25%
  • 10%
  • 5%
  • 10%

Nombre total de votants : 40

Date du dernier vote : 11-05-2022 16:01

Bibliographie succincte de Joann sfar

à venir

avis

des lecteurs et des bibliothécaires

  • Histoire du fils / Marie-Hélène Lafon |

    Histoire du fils / Marie-Hélène Lafon Lafon, Marie-Hélène (1962-....). Auteur

    HISTOIRE DU FILS - Marie Hélène LAFON 5/5 « Histoire du fils », c’est celle d'André, héros de la Résistance mais n’osant pas aller vers ce père dont on lui dévoile un peu brutalement l’existen... Voir plus « Histoire du fils », c’est celle d'André, héros de la Résistance mais n’osant pas aller vers ce père dont on lui dévoile un peu brutalement l’existence, c’est également l’histoire d’un terroir, dans lequel la Nature illumine le texte au gré des saisons de 1908 à 2008, entre Figeac, Aurillac et Chanterelle. Histoire d’une famille à la généalogie riche, un peu complexe, qui débute par un drame. C’est aussi l’histoire d’Hélène et Léon, un couple solide, bienveillant, qui rayonne au centre de ce récit par l’harmonie qu’il diffusera jusqu’à son terme au sein de cette famille prolifique. Il y est aussi question du temps qui passe, des liens qui le traversent, envers et contre tout, des non-dits qui finissent par devenir des secrets, et de la paix profonde des cimetières, qui savent dire tant de choses si l’on prête attention au silence qu’ils dégagent. « Histoire du fils » est un travail d’orfèvre, ciselé par un style somptueux et un vocabulaire qui ne l’est pas moins. C’est aussi un monde plein de couleurs, d’odeurs, de sensations, de nostalgie que l’auteure parvient à nous faire percevoir par la grâce de son écriture. Et c’est un récit dont on reprend la lecture… juste pour le plaisir de se plonger dans cette bulle intemporelle. Marie Hélène LAFON est née en 1962, elle est titulaire d’un doctorat en littérature et enseignante de latin, grec et littérature à Paris. Elle est lauréate du prix Renaudot pour ce roman publié en 2020. Voir moins Christiane - Le 21 mai 2022 à 08:45
  • Ma très chère grande soeur : roman / Gong Ji-young |

    Ma très chère grande soeur : roman / Gong Ji-young Gong, Ji-young (1963-....). Auteur

    MA TRES CHERE GRANDE SOEUR - Ji-young GONG 5/5 Dans les années 1960 à Séoul, Bongsun a déjà été abandonnée à plusieurs reprises. L’enfant n’a que neuf ans et déjà un lourd passé lorsque la mère de ... Voir plus Dans les années 1960 à Séoul, Bongsun a déjà été abandonnée à plusieurs reprises. L’enfant n’a que neuf ans et déjà un lourd passé lorsque la mère de l'auteure va la recueillir en prétendant qu’elle est sa fille adoptive ; dans la réalité elle lui sert de domestique s’acquittant des tâches ménagères et s’occupant des enfants. Jjang-a – diminutif de l’auteure – naît en 1963 et va éprouver pour Bongsun qu’elle considère comme une mère, une profonde affection ; bien qu’âgée d’une dizaine d’années seulement, Bongsun la porte sur son dos partout où elle va, lui conte des histoires et dort avec elle. Autobiographie qui relate au travers de ce récit familial l’enfance de l’auteure marquée par la présence de cette « très chère grande sœur » qui en grandissant va commettre des incartades et lasser la mère de famille qui ne pense qu’à mettre le plus de distance possible avec elle. Bongsun dont l’âge n’a altéré ni la générosité ni les frasques, va en subir les conséquences ; quant à l’auteure, elle a décidé, par le biais de l’écriture d' affronter la situation des plus vulnérables. Il se dégage de ce récit une très grande émotion comme dans tous les écrits de l’auteure, une écrivaine dont les engagements se traduisent dans le choix de ses thèmes de prédilection. (cf. les autres titres commentés sur le site) L'auteure livre sa vie par bribes, et dans le regard qu’elle porte sur elle-même, il n’y a aucune complaisance mais il en surgit le portrait d'une femme d'une grande sensibilité et d'une profonde humilité, habitée par le doute. Voir moins Christiane - Le 21 mai 2022 à 08:40